LE DOGGY BAG
À LA FRANÇAISE !

Actualités

Découvrez la marque

    RESTAURATION – Engagée dans la lutte contre le gaspillage alimentaire et fière d’une région emblématique du « bien manger », […]

Et prolongez l’expérience

  VIDÉO- Chauds gourmets ou comment finir rapidement son repas ! Que vous ayez un coup de chaud ou une […]

Gourmet bag

Gourmet Bag : marque* qui s’inscrit dans une démarche mise en place par le service public afin de participer à la limitation du gaspillage alimentaire en restauration commerciale.
Objectif : promouvoir une pratique peu répandue dans nos restaurants…pouvoir emporter ce qui n’est pas terminé dans son assiette ! Le doggy bag à l’américaine devient le gourmet bag à la française : une nouvelle appellation, plus valorisante et gourmande.
Un nouveau nom qui concerne tous les types de promotion de cette pratique en France !
* marque déposée à l’INPI par le Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt
Plus d’informations
La marque Gourmet bag n’est pas associée à la mise à disposition de contenants. Quelle que soit la boite proposée par le restaurateur, c’est un gourmet bag !
Le restaurateur est donc libre de proposer le contenant de son choix :générique, déjà estampillé Gourmet bag, proposé par une entreprise commerciale ou par une collectivité.
Les supports de communication sont mis à disposition des restaurateurs comme de toute collectivité ou structure souhaitant développer une nouvelle action de prévention du gaspillage alimentaire. Il est possible de les télécharger gratuitement dans la rubrique « Téléchargements »!
A l’entrée du restaurant, retrouvez le logo Gourmet Bag signifiant que le restaurant propose d’emballer ce qui n’a pas été consommé dans l’assiette pour l’emporter !
D’un point de vue environnemental, mieux vaut utiliser un emballage plutôt que perdre de la nourriture!

Le gaspillage en chiffres:
♦ En restauration traditionnelle, le gaspillage alimentaire s’élève à 230g/personne/repas soit l’équivalent d’une baguette de pain.
♦ Le secteur de la restauration est à l’origine de 14 % du gaspillage alimentaire.
♦ Chaque Français jette en moyenne 20 kg d’aliments à la poubelle par an, dont 7 kg d’aliments encore emballés.
♦ 1/3 de la production alimentaire mondiale est perdue ou gaspillée chaque année.
Une prise de conscience institutionnelle
Le Parlement européen a voté début 2012 une résolution visant à réduire de moitié le gaspillage alimentaire d’ici 2025 et a demandé au Conseil et à la Commission de déclarer l’année 2014 « année européenne de lutte contre le gaspillage alimentaire ». En écho à la mobilisation européenne, le gouvernement français, sous l’impulsion du Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, a également décidé d’agir. La présentation du Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire, le 14 juin 2013 a officialisé une réelle prise de conscience par les pouvoirs publics. Signé par l’ensemble des acteurs de la chaîne alimentaire, le pacte antigaspi se compose de onze mesures concrètes soutenues par l’État mais également d’engagements pris par les professionnels. Il appuie ainsi la volonté des représentants de la restauration commerciale à développer l’usage du gourmet bag au sein des restaurants.

DSC4261

Information client

DSC4189

 

Qu’en pensez-vous ?

Afin d’en savoir plus sur cette pratique en France, une grande enquête nationale à destination des consommateurs a été lancée. Avec plus de 2 700 réponses, cette enquête révèle une réelle attente de la part du client puisque :

59 % des personnes interrogées disent ne pas toujours finir leur assiette.
75 % des personnes interrogées sont prêtes à utiliser le doggy bag.
90 % des personnes interrogées sont favorables à une promotion du doggy bag
Plus d’infos

Ai-je vraiment besoin de demander un gourmet bag ?

1 Avant de commander, quelques astuces pour ne rien laisser

  • Je n’ai pas très faim, je demande une petite portion
  • Je n’aime pas la garniture proposée, je demande autre chose
  • Il n’y a pas de menu enfant, je demande une petite portion

2 A la fin du repas, comment s’y retrouver ?




Je demande

Je ne demande pas

Si je sais que je vais pouvoir le déguster rapidementSi j’ai laissé des produits sensibles dans mon assiette (tartares, préparations contenant des œufs crus, mousse au chocolat, tiramisu, plats avec mayonnaise «maison», etc.
Pour éviter tout risque je mets mon gourmet bag au réfrigérateur très rapidementSi je sais que je ne peux pas le conserver au réfrigérateur.
 Si je sais que je ne pourrais pas le consommer avant plusieurs jours.

Ils le demandent déjà, ils nous disent pourquoi

Clients-3 - Petit

Ça me permet d’en profiter le soir-même ou le lendemain midi.
Je peux compléter avec autre chose en ayant déjà une idée de repas !

J’ai le sentiment de faire un geste environnemental et éthique,
on ne produit pas de la nourriture pour la jeter après, ça n’a pas de sens !

Je trouve cela normal, j’ai payé mon repas alors je ne vais pas le jeter.
Ce n’est pas une question de radinerie, je dirais plutôt que c’est un service supplémentaire qui est sympa.

C’est vraiment pratique parce que désormais je ne me sens plus obligé de me forcer à finir mon assiette (ou celle de mes enfants ) si je commence à ne plus avoir faim !

Retrouvez des témoignages et des reportages ici !

Et si vous ne le faites pas pour la planète, faites le pour vous !!!

Information restaurateur

Une enquête nationale auprès des restaurateurs révèle un accueil assez mitigé de la part de ceux qui ne l’ont jamais pratiqué, beaucoup plus favorable pour ceux qui l’ont déjà expérimenté.

♦ En amont de la commande, donnez au client des informations sur les plats, les quantités, les garnitures… Au menu ou à la carte.
♦ Des petits appétits ? Donnez la possibilité au client de commander une plus petite portion.
♦ N’hésitez pas à donner au client le choix des garnitures.
♦ Calibrez au mieux les portions en fonction des retours d’assiettes et sensibilisez les personnels en cuisine sur ces retours.
♦ Adapter la taille des assiettes.

♦ Le client a payé, il est libre d’emporter ses restes s’il le souhaite.
♦ Proposer un gourmet bag est parfaitement autorisé par les autorités vétérinaires.
♦ Je préfère mettre une boîte à disposition plutôt que de jeter.
♦ Le tri des biodéchets et leur élimination sélective coûte cher.
♦ Je souhaite proposer un maximum de services à mes clients.
♦ Cette pratique valorise l’image de mon restaurant.
♦ C’est normal ce ne sont pas des déchets.
♦ C’est un geste environnemental et éthique.
♦ C’est moins beau réchauffé, mais tellement apprécié.
♦ Caler au milieu du repas, ça peut arriver !
♦ Ça permet à certains clients de prendre un dessert.

dessert-delice

 

 

 

DSC4292

Les restaurants engagés

Neuf restaurants se sont positionnés comme précurseurs Gourmet bag sur la ville de Lyon. Cuisine traditionnelle, cuisine du monde, cuisine semi-gastronomique ou encore cuisine végétarienne, bien qu’ayant un style différent tous ces restaurateurs partagent un même engagement et une même énergie pour limiter le gaspillage alimentaire. N’hésitez plus à leur rendre visite !

Depuis de nombreux autres restaurants le proposent, avec l’estampille Gourmet bag ou une autre…

Sur le terrain

 

L’engouement pour la pratique Gourmet bag est de plus en plus fort !


♦ En Saône-et-Loire, la pratique Gourmet bag se développe avec humour !
♦ Gourmet bag s’installe à Lyon, Toulouse, Besançon, Décines-Charpieu, Montauban et sur la communauté de communes de la Baie de Somme du Sud.
♦ Gourmet bag s’invite aussi dans les territoires du Lot, du Cantal, de la Lozère et dans le Lubéron… !

 

En parallèle, des initiatives mises en place à différentes échelles et qui peuvent être développées par :

♦ Resto Box à Avignon
Bon ici et Bon chez vous à Épinal
Au restaurant n’en perdons plus une miette ! à Nice

N’hésitez pas à compléter le formulaire de contact si vous souhaitez faire connaître vos initiatives !

Récup&Gamelles à Lyon
GESPER dans les Alpes de Haute-Provence

 

 

Liste non exhaustive

En savoir plus : http://draaf.auvergne-rhone-alpes.agriculture.gouv.fr/Projets-Initiatives

Plat-5

À vous de jouer !

Collectivités territoriales, Syndicats de traitement des déchets, Associations de consommateurs, Syndicats professionnels, Chambres de commerce, Chambres des métiers, Entreprises commerciales, Associations de préservation de l’environnement, Office de tourisme, Parcs naturels …SOYEZ Gourmet bag !

Le kit de communication Gourmet bag se compose :

  • D’un logo qui se décline en trois couleurs
  • D’un sticker vitrine
  • De stickers menus
  • De stickers destinés à être collés sur les contenants : « à conserver au réfrigérateur et à consommer très rapidement »
  • D’une brochure à l’attention des restaurateurs présentant des pistes d’action afin de limiter les restes dans les assiettes, leurs arguments favorables au Gourmet bag et la réglementation sanitaire afférente, les déchargeant de toute responsabilité à partir du moment où le client demande à emporter ses restes.
  • De trois visuels au format carte postale (10,5 × 14,8) destinés à inciter les consommateurs à demander un Gourmet bag et à lever les principaux freins culturels à cette pratique.
  • D’un modèle d’affiche pour les restaurants.
  • D’un modèle de chevalet à poser sur les tables ou le comptoir
  • D’éléments de langage pour les serveurs.

Vous pouvez librement associer votre logo à ces visuels dans le cadre d’actions stratégiques ou commerciales à condition de respecter la charte graphique, l’objectif de prévention du gaspillage alimentaire en restauration commerciale et les mentions légales.

Tous ces éléments sont disponibles dans la rubrique « Téléchargement » !

Le gourmet bag donne le ton !

Les yeux plus gros que le ventre,
pas le temps de finir le dessert commandé…
pas de panique, demandez un gourmet bag !

Gourmet bag, une initiative responsable et astucieuse.

Le plaisir des papilles prend tout son sens, la chasse au gaspi alimentaire est de mise!

Le gourmet Bag, savoureux et responsable !

1 Je commande ce qui me fait envie…
2 Je mange à ma faim
3 Je repars avec la fin de mon repas !

Bien manger ne signifie pas gaspiller …

Tous écogastronomes !

DSC4222